Freelance : Les vertus « must have » pour tirer son épingle du jeu !

Travailler en solo en fait rêver plus d’un mais tout le monde n’en est pas capable ! Être freelance est une activité très exigeante ! Même si les articles fleurissent sur le sujet, il est difficile d’attribuer un mode d’emploi unique à celui qui souhaite s’y mettre car les actions seront différentes selon votre cœur d’activité ainsi que votre statut. Cependant, étant le seul décisionnaire de son activité et le seul garant de son succès, le travailleur indépendant doit avoir certains atouts spécifiques pour réussir, surtout s’il souhaite bien se positionner sur le marché concurrentiel du marketing digital ! Gérer l’inconnu, trouver ses repères, savoir se vendre, maîtriser son stress… Cela demande tout d’abord un bilan de compétences ! Chez certains, elles seront naturelles et le choix de la vie en tant qu’indépendant deviendra une évidence. Chez d’autres, elles devront être développées, mais tout le monde peut travailler sur soi pour obtenir les qualités nécessaires. Alors, quelles sont les critères les plus significatifs qui caractérisent  un bon indépendant? Existe-t-il un profil type ? Dans cet article, Freehali  vous propose une liste de compétences à maîtriser pour devenir son propre patron. Jetez-y un œil, vous êtes peut-être un porteur de projet qui recherche un collaborateur en freelance et qui hésite encore à se décider et à faire son choix ou bien juste un internaute intrigué par le monde du travail en remote et dans ce cas-là vous pourriez avoir envie de vous lancer dans l’aventure !

1 / Organisation, rigueur et intégrité

L’organisation est LA clef de la réussite, tout bon indépendant en est conscient ! C’est la première des qualités qu’un freelance doit pouvoir revendiquer ! En effet, celle-ci jouera un rôle crucial sur la qualité de votre travail ainsi que son efficacité.

Un travailleur autonome, doit quotidiennement jongler entre un planning bien chargé et les tâches de la vie courante ! Sa to-do list, risquera d’être exponentielle et elle ne diminuera pas avec le temps ! Quand celui-ci signera ses premiers contrats, elle va même s’allonger ! Voilà pourquoi, il est impératif pour lui de savoir gérer son emploi du temps, de bien trier ses dossiers, de démarcher, de maîtriser son budget, de répondre aux différents mails ainsi qu’à ses clients dans des délais raisonnables, se conformer au respect strict des deadlines afin de ne pas laisser les tâches s’amonceler et surtout de toujours paraître disponible pour son interlocuteur ! Autant vous dire que pour gérer tout cette pagaille, agenda, outil de gestion de projet, calendrier éditorial, outil de veille, logiciel de comptabilité et compagnie lui seront très utiles !

Par ailleurs, un entrepreneur dans l’âme ne doit pas avoir peur de voir ses journées s’étirer en longueur et doit être capable de gérer le stress, même lorsque le rythme s’accélère. Si celui-ci souhaite connaitre le succès dans cette voie, la rigueur est de mise et mettre sur pied une organisation parfaitement huilée, dans laquelle rien n’est laissé au hasard est plus que nécessaire.

Enfin, un indépendant se doit être irréprochablement intègre, l’honnêteté devrait être une qualité que l’on trouve chez tous les employés d’une manière générale. Mais lorsqu’une personne opère en dehors de toute supervision, celle-ci devient doublement importante.

2 / Autonomie et sens de l’initiative

Devenir son propre patron c’est avant tout voler de ses propres ailes ! Les salariés qui choisissent de se tourner vers l’entrepreneuriat sont généralement animés par une réelle envie d’émancipation et un authentique besoin de liberté. Une liberté qui coûte chère ! En effet, être seul aux commandes de son business s’accompagne inévitablement de nombreuses responsabilités et parfois d’une certaine instabilité, notamment en début d’activité.

Pour arriver à gérer cette carrière hors du commun d’une main de maître, il faut absolument être autonome et pouvoir gérer ses affaires sans avoir besoin de recourir à autrui. Il faut aussi avoir le sens de l’initiative. Bref, il vaut donc mieux ne pas avoir peur de se débrouiller par soi-même !

3 /L’expertise, le talent  et les compétences techniques

Quelle que soit sa spécialité, pour gagner en crédibilité, un freelance doit être un expert dans sa spécialité ! C’est même le premier facteur à prendre en considération. Le candidat doit avoir  les compétences, les expériences et l’éducation requises pour accomplir avec succès les tâches que le porteur de projet va  lui assigner.

Il n’y a pas de secret, les indépendants qui réussissent sont souvent ceux qui se montrent les plus habiles et les plus compétents dans leur domaine. Ils ont ainsi une connaissance pointue de leur secteur, sont polyvalents et maitrisent leurs outils sur le bout des doigts. Et si une compétence leur fait défaut, ils n’hésitent pas à suivre des formations ou apprennent par leurs propres moyens dans le but de se remettre en selle rapidement. Et ils auraient bien tort de s’en priver puisqu’il en va tout simplement de la santé de leur activité !

Par ailleurs, il arrive qu’un freelance se trouve en face d’une mission nécessitant la réunion de multiples compétences. Ses connaissances doivent donc parfois dépasser le simple cadre de son métier afin qu’il soit en mesure de mener n’importe quelle mission qui lui sera confiée à bien.

Peu importe le domaine d’intervention du freelance, celui-ci doit être en mesure de comprendre la problématique du client avant de proposer une solution. C’est pourquoi la capacité d’analyse est également un des plus grands atouts d’un indépendant.

D’une autre part, le travailleur nomade a pour mission d’apporter un regard extérieur sur la problématique en offrant une réelle valeur ajoutée à sa prestation. Par conséquent, il doit faire preuve d’une forte capacité d’adaptation, de professionnalisme et de la volonté d’aller jusqu’au bout de son projet. Orienté résultats, le travailleur indépendant doit être efficace et capable de satisfaire les attentes de son client.

4 / La polyvalence

Étant son propre patron et donc seul à bord de son bateau, le freelance a tout intérêt à être polyvalent ! En effet, certaines missions nécessitent d’être multitâche et mieux vaut pouvoir être capable d’endosser plusieurs casquettes pour pouvoir intervenir sur tous les fronts, satisfaire pleinement sa clientèle et éviter le naufrage !

Même si devenir polyvalent n’est pas toujours évident et que cela demande beaucoup d’expériences dans  des domaines très différents, c’est une qualité incontournable dont tout nomade qui se respecte doit bénéficier !

Pour accéder à cette vertu si nécessaire au bon fonctionnement de votre activité des temps modernes, la connaissance est votre allié. A l’ère du digital, l’apprentissage, l’information et la communication sont à la portée de tout le monde grâce à internet et les portes du savoir sont grandes ouvertes à tous ceux qui souhaitent franchir les frontières de la spécialisation !

5/ La patience et la prévoyance

Cette vertu si noble est indispensable à toute personne désirant se lancer dans cette activité hors du commun ! Un véritable bouclier contre les périodes d’inactivité, très fréquentes entre deux missions, elle lui sera d’une aide précieuse pour mettre ces moments d’inertie à profit ! Mais aussi à faire face aux clients les plus coriaces et les plus exigeants !

Un bon travailleur solitaire, doit aussi être prévoyant et ne rien laisser au hasard ! Il doit anticiper les périodes creuses et bien se préparer pour y faire face ! Après tout, il ne peut compter que sur lui-même pour faire fructifier son affaire et éviter de se retrouver dans le besoin ! Il doit en être parfaitement conscient !

6 /l’Audace, le goût du risque et le sens de l’aventure

Le statut de nomade n’est certainement pas réservé aux chochottes ! Ça c’est sûr ! Véritable ascenseur émotionnel permanent, le travail à distance est l’activité des amateurs de sensations fortes ! Des aventuriers qui n’ont pas froid aux yeux, qui n’ont pas peur de prendre des risques !

Un indépendant  ne sait jamais de quoi demain sera fait. Entre les allers-retours clients et les mois sans argent, qu’on se le dise clairement, la situation du travailleur autonome n’est pas la plus confortable qui soit !

Dans ce monde de travail révolutionnaire certes, mais très concurrentiel, le freelance doit aussi impérativement s’armer d’audace, de créativité et jouir d’un esprit « challenger »  pour se démarquer de ses compétiteurs, tout en évitant que cela ne porte préjudice à son image ou à la crédibilité de son offre.

Conclusion

Le monde du freelancing vous fait de l’œil depuis un bon moment maintenant mais vous hésitez à vous lancer ? Si vous êtes à la fois organisé, autonome, expert polyvalent, créatif, patient et un brin aventurier, alors vous êtes parfait pour ce job ! En somme, sachez que devenir indépendant est tout simplement un rythme de vie à prendre !

Et comme dans tous les domaines, il y a l’inné et l’acquis. Mais pas d’inquiétude, chaque compétence peut s’acquérir grâce à des formations et de la motivation et certaines peuvent même naître sur le tas !

Vous pensez que le travail en solo est fait pour vous ? Rejoignez dès aujourd’hui notre armée de freehaleurs et démarrez maintenant votre nouvelle vie !

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au blog de Freehali !

Abonnez-vous et recevez en exclusivité les derniers articles traitant sur l'entrepreneuriat et la réussite financière en Algérie et ailleurs.

Vous recevrez un message de bienvenue sur votre email.
x